Hôtels Tunisie
Destination :
Date d'arrivée :
Date de départ :
Chambres Adultes Enfants
 
Album photos Tunisie

Musées et sites archéologiques

En Tunisie, de nombreuses civilisations ont laissé leur empreinte, et sa découverte vous amène à la rencontre des héritages phénicien, romain, arabe, byzantin et européen. Comme une mosaïque dont elle détient les plus beaux spécimens.
Ses villes principales, mais aussi des régions isolées et de petits villages, abritent souvent des musées pittoresques ou des ruines imposantes.

Trésors de la capitale

Le musée du Bardo, à Tunis, est incontournable, pour la richesse de ses collections.
Cet ancien palais beylical abrite la plus belle et grande exposition de mosaïques au monde. Les différentes époques de la Tunisie antique y sont présentes, grâce aux objets et sculptures qui ont transmis leurs héritages. Une partie du musée est consacrée au patrimoine arabo-musulman, avec deux sections majeures : celle du Moyen Age, ère de très grande richesse culturelle et scientifique, et celle de la Tunisie moderne, explorant l’ethnographie du pays dans les expressions de son quotidien.

Dans la médina de Tunis, la visite de Dar Ben Abdallah, ancienne demeure de la bourgeoisie tunisoise, permet de se familiariser avec le cadre et les objets usuels d’une famille aisée.

Une géographie de richesses

Le musée de Sousse, situé en haut des remparts de la ville, présente aussi de jolies mosaïques. A quelques centaines de mètres, des catacombes de l’époque chrétienne s’étendent sur 240 galeries.

Plus confidentiels, certains musées sont dédiés à leur région, une activité ou une époque. Celui de Monastir présente des habits traditionnels, à Kairouan, le musée Sidi Amor est consacré aux arts islamiques, à Djerba, on peut découvrir costumes et bijoux juifs et musulmans, attestant de la cohabitation millénaire des communautés.

Sites célèbres et méconnus

La Tunisie évoque immédiatement Carthage, mais le pays recèle bien d’autres trésors, visibles dans l’ensemble du pays, ce qui permet, quel que soit son point de chute, d’en découvrir au cours de son séjour.

El Jem et Dougga sont les plus spectaculaires, par la qualité de conservation de leurs vestiges. Ils ressuscitent la présence romaine, au même titre que les sites d’Utique, Sbeïtla, Bulla Regia et Theburbo Majus.

Parmi les civilisations les plus anciennes, celle du peuple punique a laissé des ruines impressionnantes dans un site privilégié. A Kerkouane, dans le Cap Bon, on peut admirer, en bord de mer, sanctuaire et villas aux installations de bains sophistiquées.

A une trentaine de kilomètres de Bizerte, se trouve la ville d’Utique, site de la plus ancienne cité phénicienne, antérieure à Carthage. Pour avoir pris le parti de Rome, elle devint une colonie importante de l’empire, dont témoignent villas et thermes bien conservés.

Autres vestiges de la grande époque romaine : Sbeïtla, au centre du pays, dont le capitole est formé de trois temples dédiés à Jupiter, Junon et Minerve, Bulla Regia, dont le faste date de l’époque de l’empereur Hadrien, aux ruines imposantes qui comprennent thermes, théâtre et marché, et Thuburbo Majus, qui expose les prestigieux restes d’une cité prospère, forum, temples et même église byzantine.